Toggle Menu
  Panier
0
Exprimez votre personnalité avec des bijoux uniques en pierres naturelles

Collier Pasiphaé - Raku, perles diverses

Épuisé
Sur demande
CATÉGORIE :
Articles Vendus - Sold Items
DESCRIPTION :
****************** PIÈCE UNIQUE ******************

Bijou artisanal de créateur (créatrices), ne sera pas reproduit.

En tant que créatrice, j'aime découvrir les talents d'autres créateurs, par différents moyens. Je suis pour les partages, les rencontres, les mélanges des genres... Et donc pour la co-création. D'autres créateurs peuvent vous inspirer, tout comme vous pouvez inspirer d'autres créateurs.

Ici, ma co-créatrice que je vous invite à découvrir, a une page Facebook. Elle s'appelle Laure Cazeaux, Terra L’aura.
https://www.facebook.com/terra.laura.5  

Le collier pasiphaé est monté à partir d'un métaillon raku carré avec impressions géométriques multicolores. A cela s'ajoutent des perles de tailles et formes diverses en ambre, améthyste, citrine, hématite, muscovite et des apprêts en métal cuivré.

Livraison: courrier suivi.

Entretien: comme tous les bijoux avec pierres naturelles, ne pas mettre en contact régulier avec l'eau, encore moins avec savon ou autre produits lavant, et ne pas dormir avec.

****************************************
Technique du raku par Terra L’aura (Laure Cazeaux)

1/ Utilisation pour le façonnage, une terre dite "à raku" ou alors une terre très chamottée.
2/ Suite au séchage de la pièce, première cuisson (= le biscuit).
3/ Emaillage de la pièce avec un émail pour raku.
4/ Cuisson raku: four à gaz et montée en température rapide afin d'atteindre 950/960° pour que l'émail fonde. A cette température (contrôlée par la sonde), on interrompt la cuisson et on ouvre le four qui nous offre les pièces incandescentes.
5/ La phase finale : les pièces sont saisies à la pince (prendre les précautions nécessaires) et mises dans des seaux remplis de sciure de bois (c'est en tout cas le choix le plus utilisé mais d'autres utilisent du papier journal, du foin, etc.). Souvent cela s'enflamme. C'est assez spectaculaire, et on referme le tout avec un couvercle. Le processus de l'enfumage s'enclenche.

Résultat: 
Email qui en sortant du four se contracte et se fend + enfumage = incrustation et donc révélation des craquelures.
Sur demande
VOUS POURRIEZ AUSSI ÊTRE INTÉRESSÉ PAR :